Tout
Livres
Auteurs
Actualités
Recherche Annuler Annuler Recherche Druide
Druide
© Alexis K. Laflamme

Pierre Ouellet

À vie

Exercice de mémoire et d’imagination, À vie explore notre relation au passé et les fantasmes qui habitent les époques révolues, souvent idéalisées. Pierre Ouellet plonge ici ses personnages dans l’emportement des mots, et tisse un récit vertigineux qui témoigne du long et sinueux apprentissage de la vie. Après Portrait de dos (l’Hexagone, 2013) et Dans le temps (Druide, 2016), l’auteur propose, avec ce roman, la conclusion du cycle de La grande enfance.

Résumé

Une vieille goélette rafistolée, comme les souvenirs d’un lointain passé, sert de décor aux nouvelles aventures de Jean Lhomme, de Faye Rose et d’un narrateur anonyme. Ce vaisseau fantôme, à la fois nef des fous et chasse-galerie, sera pour les héros le théâtre d’explorations au coeur de l’espace et du temps des rêves qu’incarna le monde des années 1960 et 1970 où ils ont vécu leur prime jeunesse.

De l’île d’Orléans à l’estuaire du Saint-Laurent, en passant par la côte est américaine jusqu’aux Caraïbes, les protagonistes termineront leur long voyage au Nicaragua, où ils réaliseront leur rêve de révolution auprès de sandinistes. S’ensuivra une très profonde désillusion, qui n’effacera toutefois pas leur soif d’espérance, nourrie par la puissance magique de leur imagination. Ils inventent leur monde bien plus qu’ils n’y vivent ; ils dessinent leur vie au fur et à mesure bien plus qu’ils ne suivent un destin tout tracé. Ils découvrent leur histoire comme une légende, où ils apprennent à se transfigurer.

L’auteur

© Alexis K. Laflamme

Pierre Ouellet est poète, romancier, essayiste. Écrivain «hors genre», il est l’auteur d’une quarantaine de livres, pour lesquels il a notamment reçu le Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie essai à deux reprises, pour À force de voir. Histoire de regards, paru en 2005, et pour Hors-temps. Poétique de la posthistoire, publié en 2008, le Prix Spirale Eva-Le-Grand pour Où suis-je. Paroles des égarés, publié en 2010, le Grand Prix Québecor du Festival international de la poésie pour Dépositions, paru en 2007, et le prix Ringuet pour Légende dorée, paru en 1997. Le gouvernement du Québec lui a décerné en 2015 le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre.

Roman
384 pages
Collection : Écarts
Dimensions : 13 x 22 cm
Paru le 17 janvier 2018
Papier
ISBN 978-2-89711-396-4
24,95$
Numérique - EPUB
ISBN 978-2-89711-397-1
16,99$
Numérique - PDF
ISBN 978-2-89711-398-8
16,99$

Ils ont aimé

« C’est un exercice littéraire fort ambitieux sur le merveilleux état qui se trouve souvent à l’intersection de la mémoire et de l’imagination. »

- P.-A. Buisson, Ton Barbier

« La goélette, tempêtant sur des flots rageurs, se dresse toujours intacte, à la merci de l'écriture souveraine, échappée de la plume talentueuse de l'écrivain, Pierre Ouellet. […] Héros mythiques, incandescents, reconstruits dans le corps sensitif d'une Faye Rose, dans l'esprit rétif d'un Jean Lhomme, d'un narrateur qui, nous contant son odyssée moderne, soutenue d'un style épique, nous laisse pantoise d'admiration. ★★★★ »

- Dominique Blondeau, Ma page littéraire

« Un récit de voyage certes, un modèle du genre même, mais aussi beaucoup plus qu'un simple récit puisqu'il est agrémenté de textes poétiques enivrants. Une magnifique écriture, que je viens de découvrir. On sent l'amour des mots de Pierre Ouellet, qui est un monument de la littérature québécoise. Toujours le choix du mot juste, reflétant une immense sensibilité. […] Un grand bonheur de lecture que je recommande à tout le monde afin de découvrir l'univers d'un grand auteur. […] J'ai passé l'un des meilleurs moments de lecture grâce à ce livre. Je ne taris pas d'éloges sur ce livre, car il les vaut vraiment. »

- Martine Lévesque, Les Mille et une pages de LM

« Ce qui fait la primauté de cette démarche littéraire c’est la grande qualité d’écriture. C’est une véritable classe de maître que nous propose l’auteur. Un torrent de mots bien placés qui nous emporte. Telle une grande fresque. »

- Culture Hebdo

Également paru chez Druide