Tout
Livres
Auteurs
Actualités
Recherche Annuler Annuler Recherche Druide
Druide
© Geneviève Landry

Emmanuelle Cornu

Trois tours de cordon

Après son succès Jésus, Cassandre et les demoiselles, Emmanuelle Cornu signe un nouveau recueil de nouvelles, ou plutôt un hymne à la vie qui nous prend à la gorge et nous étouffe tel un cordon enroulé autour du cou.

Résumé

Trois tours de cordon, trente-trois courtes nouvelles. Une galerie de personnages bigarrés, mis au monde par Emmanuelle Cornu. Au premier tour, rencontrez des anges déchus, en rupture de comportement. Au deuxième tour: des bêtes de somme, acharnées, masochistes. Et au troisième tour: des êtres de lumière, affranchis de toute douleur. Emmanuelle Cornu aborde ses thèmes de prédilection, soit la maternité, la dépression, le deuil et l’homosexualité, en s’attardant cette fois-ci au traumatisme de la fausse couche.

L’auteure

© Geneviève Landry

Emmanuelle Cornu a enseigné à la maternelle pendant plus de vingt ans. En 2013, elle publie son premier livre, le recueil de nouvelles Jésus, Cassandre et les demoiselles, qui lui vaut d’être finaliste au Grand Prix littéraire Archambault. Elle a ensuite publié, chez Druide, le roman Anna, salle d’attente, qui a également conquis le public et la critique. Elle est aussi maman d’un garçon de sept ans.

Nouvelles
168 pages
Collection : Écarts
Paru le 23 février 2022
Papier
ISBN 978-2-89711-596-8
19,95$
Numérique - EPUB
ISBN 978-2-89711-597-5
13,99$
Numérique - PDF
ISBN 978-2-89711-598-2
13,99$

Ils ont aimé

« Le livre est richement illustré du regard sans complaisance d'une écrivaine qu'on savoure à chacune de ses parutions. On aime sa manière naturelle et franche, grinçante, d'aborder la vie de ses semblables, et la sienne. Si quelques larmes pointent au bord des cils, elles coulent rarement, escortant une souffrance devenue intolérable, comme celle de perdre son enfant. Les narratrices du recueil se ressemblent, miroirs morcelés de l'auteure, nommées différemment, fidèles à ce qu'elles représentent quand les choses se heurtent, se bousculent, mais s'accomplissent pour notre satisfaction de lectrice. [...] Textes oscillatoires qui révèlent magnifiquement le talent très personnel d'Emmanuelle Cornu. Confirmant sa manière intelligente, toujours subtile, d'observer ses entours. [...] Troisième œuvre d'Emmanuelle Cornu, on peut assurer l'écrivaine de la réussite de son recueil, son monde bigarré d'humains qui valent la peine de se pencher sur leurs joies ou leurs misères, contreparties magistralement dépeintes par une auteure qui ne cesse de nous toucher, de nous faire trembler, l'écriture d'un livre, sa réussite se rapprochant des affres de l'accouchement, l'enfant de papier à naitre souillé d'encre, autre sang. »

- Dominique Blondeau, Ma page littéraire

« Surtout, au milieu d’approches prévisibles, il y a de belles surprises. Par exemple, on s’attend au déchirement que provoque la perte d’un enfant, ce qui est fort bien rendu. Mais une des nouvelles met aussi en scène une femme qui jardine sous le regard doux de sa fille envolée : inattendu et lumineux. »

- Josée Boileau, Journal de Montréal

« Une mère aimante et lesbienne. Une femme d’exception. Cristallisation des mythes et des fables. Le tout livré à travers une écriture superbe. L’incarnation du désir dans un livre qui regroupe 33 nouvelles. De la blessure existentielle à l’affirmation de soi. [...] Au final, un grand plaisir de lecture. »

- Ricardo Langlois, La Métropole